Attac appelle à taxer les riches avec une banderole géante sur le futur hôtel Vuitton à Paris

Attac appelle à taxer les riches avec une banderole géante sur le futur hôtel Vuitton à Paris

L’organisation altermondialiste Attac a récemment fait parler d’elle en déployant une banderole géante sur le futur hôtel Vuitton à Paris. Le message est clair : « Taxons les riches ». Cette action spectaculaire, qui vise à attirer l’attention sur la question de la justice fiscale, intervient dans un contexte où le débat sur la taxation des plus fortunés refait surface.

Dans cet article, nous reviendrons sur cette initiative audacieuse et discuterons des arguments avancés par Attac pour justifier une telle mesure. Restez avec nous pour découvrir les détails de cette manifestation hors du commun.

Attac déploie une banderole « Tax the Rich » sur le futur hôtel Vuitton à Paris

Le samedi 24 février, l’association Attac a mené une action spectaculaire en déployant une immense banderole portant le message « Tax the Rich » sur la façade du futur hôtel de luxe du groupe LVMH situé sur les Champs-Elysées à Paris.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de leur campagne « Super-profits, ultra-riches, méga-injustices », visant à dénoncer l’enrichissement excessif et les avantages fiscaux accordés aux ultra-riches, notamment Bernard Arnault, PDG milliardaire de LVMH. Le slogan « Tax the Rich », popularisé lors du Met Gala il y a deux ans par la démocrate américaine Alexandria Ocasio-Cortez, résonne désormais au cœur de la capitale française.

Bernard Arnault et LVMH : des profits records sous le feu des critiques

Le milliardaire Bernard Arnault, à la tête de LVMH, est au centre des revendications d’Attac. Accusé par les militants de s’enrichir de manière indécente grâce aux largesses des pouvoirs publics, il incarne pour eux l’injustice fiscale. En 2021, le groupe de luxe a enregistré un chiffre d’affaires impressionnant de 86,2 milliards d’euros, soit une croissance de 13%.

Lire aussi :  Paris se transforme : êtes-vous éligible aux nouveaux logements sociaux ?

Toutes les activités du groupe ont contribué à cette performance, avec des ventes en hausse à deux chiffres en Europe, au Japon et dans le reste de l’Asie. Le bénéfice record de LVMH atteint quant à lui 15,2 milliards d’euros, en augmentation de 8% par rapport à l’année précédente. Ces superprofits et les dividendes conséquents qui seront reversés aux actionnaires suscitent la controverse en période de crise économique.

Le slogan « Tax the Rich » : un cri de ralliement mondial face à l’injustice fiscale

Le message « Tax the Rich », porté par la démocrate américaine Alexandria Ocasio-Cortez lors du Met Gala il y a deux ans, est devenu un cri de ralliement international contre les inégalités économiques. Ce slogan, qui appelle à une plus grande justice fiscale, a été repris par des militants d’Attac en France pour dénoncer les superprofits réalisés par LVMH et son PDG milliardaire Bernard Arnault.

La distribution généreuse de dividendes aux actionnaires du groupe en période de crise agricole et d’inflation pour les ménages suscite une vive polémique. Le débat autour de cette question montre que le sujet de la répartition des richesses reste brûlant sur la scène internationale.

Le Grand Paris est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

manon roussel le grand paris
Manon Roussel

Passionnée par la vie parisienne, exploratrice urbaine à la recherche des trésors cachés de la capitale, à l'affût des dernières tendances et des meilleurs secrets de Paris, je vous invite à découvrir la ville sous un nouvel angle.

Voir tous ses articles