C’est ce mardi, à 19 heures précises, que le tirage au sort des phases de poules masculine et féminine a été organisé en Suisse, à un peu plus de quatre mois de l’ouverture des prochains Jeux olympiques (26 juillet – 11 août). En charge de le réaliser : Carmelo Anthony et Penny Taylor, deux légendes des jeux NBA/WNBA et FIBA. Nation hôte et prétendante au podium chez les hommes mais également chez les femmes, la France est donc maintenant fixée sur son sort en phase de groupes pour Paris 2024. Pour les joueurs de Vincent Collet, ce sera ainsi l’Allemagne (championne du monde en titre), le Japon et le vainqueur du TQO en Lettonie (Lettonie, Géorgie, Philippines, Brésil, Monténégro ou Cameroun). Pour les joueuses de Jean-Aimé Toupane, ce sera l’Australie, le Canada et le Nigeria. On se souvient que ce premier tour aura lieu à Lille et que les phases finales auront lieu dans la capitale. Quatre tickets restent à offrir chez les hommes Pour les Bleus de Victor Wembanyama, Rudy Gobert, Nicolas Batum et consorts, le programme est, sur le papier, moins corsé qu’imaginé, alors qu’il faudra finir à l’une des deux premières places de sa poule, voire dans la peau de l’un des deux meilleurs troisièmes, pour accéder aux quarts de finale du tournoi. Idem dans le tableau féminin, où les coéquipières de Marine Johannès auront fort à faire dès le départ dans leur quête de médaille. Dans le reste des groupes, on notera que les États-Unis et la Serbie sont tombés ensemble et que la poule A a déjà des airs de poule de la mort, si l’Espagne ou les Bahamas et la Grèce ou la Slovénie viennent à se qualifier pour rejoindre l’Australie et le Canada. Pour rappel, les quatre TQO (tournoi de qualification olympique), impliquant six pays chacun, se dérouleront du 2 au 7 juillet, à Valence (Espagne), Athènes (Grèce), Riga (Lettonie) et San Juan (Porto Rico). Ils offriront alors les quatre derniers tickets pour le tableau masculin, pour chaque vainqueur de TQO, avec Espagne, Slovénie, Grèce, Italie, Bahamas, Lettonie, Lituanie, Croatie, République dominicaine ou encore Finlande, Brésil et Monténégro qui tenteront de rallier Paris. LE TIRAGE COMPLET DES PHASES DE POULES (HOMMES) Poule A : Vainqueur TQO Espagne, Australie, Canada, Vainqueur TQO Grèce Poule B : Allemagne, Vainqueur TQO Lettonie, FRANCE, Japon Poule C : États-Unis, Serbie, Vainqueur TQO Porto Rico, Soudan du Sud LE TIRAGE COMPLET DES PHASES DE POULES (FEMMES) Poule A : Chine, Espagne, Serbie, Porto Rico Poule B : Australie, Canada, FRANCE, Nigeria Poule C : États-Unis, Belgique, Japon, Allemagne

Classement exclusif : Découvrez les 10 Pays les plus heureux de 2024, selon l’ONU

Quels sont les pays où l’on vit le plus heureux en 2024 ? C’est la question à laquelle répond un récent rapport de l’ONU, qui a établi un classement des nations les plus joyeuses. Dans cet article, nous allons vous dévoiler le top 10 de ces pays où le bonheur est roi.

Ce classement se base sur plusieurs critères tels que le PIB par habitant, l’espérance de vie en bonne santé, la liberté de faire des choix de vie, la générosité, l’aide sociale et la perception de la corruption. Préparez-vous à découvrir quels sont les pays qui ont su créer un environnement propice au bonheur de leurs citoyens.

La Finlande, championne du bonheur pour la septième année consécutive en 2024

Le rapport annuel de l’ONU sur le bonheur mondial a une fois de plus couronné la Finlande comme le pays le plus heureux du monde en 2024. Pour la septième année d’affilée, ce pays nordique se distingue par son bien-être exceptionnel.

Le Danemark, l’Islande, la Suède, Israël, les Pays-Bas, la Norvège, le Luxembourg, la Suisse et l’Australie complètent le top 10 des nations les plus épanouies. La France, quant à elle, perd six places et se retrouve à la 27ème position. Ce classement s’appuie sur six critères clés : soutien social, revenu, santé, liberté, générosité et absence de corruption.

Des poids lourds absents du top 20 des nations les plus heureuses

Il est surprenant de constater que certains pays influents ne figurent pas dans le top 20. La France, par exemple, a chuté à la 27e place, perdant six rangs par rapport à l’année précédente. Les États-Unis et l’Allemagne ont également été évincés du top 20 pour la première fois en plus d’une décennie, se classant respectivement 23e et 24e. L’Afghanistan, quant à lui, occupe malheureusement la dernière position (143e) en raison de sa crise humanitaire dévastatrice. Aucun des pays les plus peuplés au monde n’a réussi à se hisser parmi les vingt premiers, soulignant ainsi que le bonheur ne dépend pas nécessairement de la taille ou de la puissance d’une nation.

Lire aussi :  Paris : la tour Jean sans Peur, un trésor historique et architectural méconnu

Les six piliers du bonheur selon l’ONU : le cas de la Finlande

Le classement du bonheur mondial repose sur six critères essentiels : le soutien social, le revenu, la santé, la liberté, la générosité et l’absence de corruption. La Finlande, en tête pour la septième année consécutive, illustre parfaitement comment ces facteurs contribuent au bien-être de ses habitants.

Selon Jennifer De Paola, chercheuse à l’Université d’Helsinki, les Finlandais attribuent leur satisfaction à un équilibre entre travail et vie privée ainsi qu’à une proximité avec la nature. Ils valorisent également la confiance dans les institutions, la faible corruption et l’accès gratuit aux soins et à l’éducation. Le rapport souligne toutefois un écart croissant de bonheur entre les générations, une tendance jugée « inquiétante » par ses auteurs.

Le Grand Paris est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

manon roussel le grand paris
Manon Roussel

Passionnée par la vie parisienne, exploratrice urbaine à la recherche des trésors cachés de la capitale, à l'affût des dernières tendances et des meilleurs secrets de Paris, je vous invite à découvrir la ville sous un nouvel angle.

Voir tous ses articles