Contraints par les JO de 2024, les étudiants parisiens forcés de chercher refuge en dehors de la capitale

Contraints par les JO de 2024, les étudiants parisiens forcés de chercher refuge en dehors de la capitale

L’organisation des Jeux Olympiques de 2024 à Paris suscite déjà de nombreuses interrogations, notamment en ce qui concerne le logement des étudiants.

En effet, face à la nécessité d’accueillir les athlètes et leurs équipes, certains craignent que les étudiants soient contraints de quitter la capitale. Entre Crous et logement privé, quelles solutions se dessinent pour ces derniers ? Dans cet article, nous allons explorer les différentes options envisagées pour répondre à cette problématique majeure. Restez avec nous pour comprendre comment Paris compte gérer l’épineuse question du logement étudiant lors des JO 2024.

Classement des arrondissements parisiens les plus sûrs : le XXe, XIVe et XVe en tête

Selon une étude exclusive du Parisien basée sur les données de sécurité 2023 du ministère de l’Intérieur, le XXe arrondissement de Paris se distingue comme le plus sûr. Il est suivi de près par les XIVe et XVe arrondissements. Cette analyse pertinente offre un aperçu précieux de la sécurité dans la capitale française, mettant en lumière les zones où les résidents et visiteurs peuvent se sentir le plus en sécurité.

Les étudiants parisiens face à des défis logistiques durant les JO de 2024

La tenue des Jeux Olympiques à Paris en 2024 pose un défi majeur pour les étudiants de la capitale. Nombre d’entre eux sont contraints de céder leur logement, tandis que d’autres sont sollicités pour participer activement à l’événement. En effet, avant le coup d’envoi des Jeux, 3 000 étudiants seront recrutés et formés comme agents de sécurité.

Par ailleurs, certaines résidences du Crous seront réquisitionnées pour héberger le personnel olympique, obligeant ainsi 2 200 étudiants à se reloger. Malgré une compensation financière et des billets pour les épreuves, cette situation suscite l’inquiétude chez les jeunes concernés.

Lire aussi :  "Sprague" dans le métro parisien : Que signifie ce terme ?

Le Conseil d’Etat valide la réquisition des chambres du Crous pour le personnel des JO

En dépit de l’opposition de certaines associations, le Conseil d’Etat a approuvé la réquisition des logements étudiants du Crous pour héberger le personnel des Jeux Olympiques. Cette décision impacte 2 200 étudiants qui devront trouver un autre logement. En compensation, chaque étudiant recevra une somme de 100 euros et deux billets pour assister à une épreuve olympique.

Toutefois, cette indemnisation semble insuffisante face aux difficultés de relogement. Pour les contrats de location du Crous, ils prendront fin au 30 juin 2024, contrairement aux années précédentes où ils s’étendaient jusqu’au 31 août.

Le Grand Paris est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

manon roussel le grand paris
Manon Roussel

Passionnée par la vie parisienne, exploratrice urbaine à la recherche des trésors cachés de la capitale, à l'affût des dernières tendances et des meilleurs secrets de Paris, je vous invite à découvrir la ville sous un nouvel angle.

Voir tous ses articles