Découvrez comment les automobilistes vont payer suite à la fin progressive des péages sur l'A14

Découvrez comment les automobilistes vont payer suite à la fin progressive des péages sur l’A14

Dans un contexte où la mobilité durable est au cœur des préoccupations, la fin progressive des péages sur l’A14 suscite de nombreuses interrogations. Comment cette mesure va-t-elle être financée ? Quel impact aura-t-elle sur le portefeuille des automobilistes ? Cet article se propose d’explorer ces questions en détail. Nous vous invitons à découvrir les différentes hypothèses envisagées et à comprendre comment elles pourraient affecter votre budget transport. Restez avec nous pour une analyse approfondie de ce changement majeur dans le paysage routier français.

Modernisation du péage sur l’A14 : fin des barrières automatiques

Dès le 19 juin, les automobilistes empruntant l’autoroute A14 n’auront plus à s’arrêter aux barrières de péage. Sanef, l’opérateur de cette voie rapide, a annoncé la désactivation des caisses automatiques, remplacées par des portiques équipés de caméras pour un paiement sans contact. Cette nouvelle méthode de paiement, qui vise à fluidifier le trafic, sera également mise en place sur l’A13 à partir de mi-décembre. Les usagers auront jusqu’à 72 heures après leur passage pour régler leur péage via plusieurs solutions proposées par Sanef.

Options de paiement diversifiées pour les usagers

Les abonnés au télépéage seront débités mensuellement grâce à la détection de leur badge par les portiques. Les non-abonnés peuvent créer un compte sur sanef.com et régler leur péage en entrant leur immatriculation. Une autre option est d’associer l’immatriculation à une carte bancaire pour un prélèvement automatique lors des passages ultérieurs. Les frais de péage correspondants aux trajets effectués seront directement prélevés sur le compte bancaire du conducteur. Pour ceux qui préfèrent payer en espèces, ils peuvent se rendre chez un buraliste du réseau agréé Nirio.

Lire aussi :  Grève chez Keolis à Argenteuil : une trentaine de lignes de bus à l'arrêt

Conséquences du non-paiement du péage après 72 heures

Si le paiement n’est pas effectué dans les 72 heures, Sanef consultera le fichier des immatriculations pour envoyer un courrier à l’adresse liée à la carte grise du véhicule. Un délai supplémentaire de dix jours est accordé pour régler le montant du péage sans majoration. Passé ce délai, une majoration de 10 à 90 euros sera appliquée en fonction du retard accumulé. Cette procédure de suppression des barrières de péage sera également mise en œuvre sur l’A13 à partir de mi-décembre.

Le Grand Paris est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

manon roussel le grand paris
Manon Roussel

Passionnée par la vie parisienne, exploratrice urbaine à la recherche des trésors cachés de la capitale, à l'affût des dernières tendances et des meilleurs secrets de Paris, je vous invite à découvrir la ville sous un nouvel angle.

Voir tous ses articles