JO 2024 : les réservations hôtelières en baisse, inquiétude dans le secteur

JO 2024 : les réservations hôtelières en baisse, inquiétude dans le secteur

Alors que les Jeux Olympiques de 2024 approchent à grands pas, le secteur hôtelier semble être en proie à une baisse inquiétante des réservations. À seulement 113 jours de l’événement sportif mondial, cette tendance pourrait avoir des répercussions significatives sur l’industrie du tourisme et l’économie locale.

Dans cet article, nous allons explorer les raisons potentielles de ce phénomène et ses implications pour la ville hôte. Restez avec nous pour comprendre pourquoi les réservations hôtelières sont en baisse malgré l’approche imminente des JO 2024.

JO 2024 : Les réservations hôtelières à Paris peinent à décoller

Avec seulement 113 jours restants avant le coup d’envoi des Jeux Olympiques de Paris 2024, la situation des réservations hôtelières dans la capitale française est préoccupante.

En effet, bon nombre d’établissements hôteliers sont loin d’afficher complet et font face à une multiplication des annulations. L’Office du Tourisme et des Congrès de Paris prévoit pourtant l’arrivée de 15,3 millions de visiteurs durant les Jeux. Malgré ces chiffres prometteurs, certains hôteliers s’inquiètent de ne pas voir leurs établissements remplis à l’approche de cet événement mondial.

Les hôteliers face à un manque de réservations et des annulations

La propriétaire de l’Hôtel Hélussi, Fabienne Ardoin, a exprimé ses inquiétudes sur TF1 en révélant que près de 40% de son établissement n’est pas encore réservé pour la cérémonie d’ouverture. Elle attribue cette situation au pouvoir d’achat décroissant des Français et à une mauvaise communication concernant les problèmes de circulation prévus pendant les Jeux.

De son côté, Emmanuelle Barbat, propriétaire d’un autre hôtel parisien, déplore l’annulation d’une partie des chambres réservées par le Comité olympique, entraînant une perte financière estimée à 230 000 euros. Ces témoignages illustrent les défis auxquels sont confrontés les hôteliers face à un manque de réservations et une hausse des annulations.

Lire aussi :  Policier gravement blessé suite à une fusillade dans le commissariat du 13e arrondissement

Les locations Airbnb à Paris : des tarifs exorbitants pendant les Jeux Olympiques

Sur la plateforme de location Airbnb, les prix restent élevés malgré le manque d’engouement pour les hôtels. En effet, certains appartements parisiens sont proposés à plus de 2000 euros pour la durée des Jeux.

Selon AirDNA, spécialiste de l’analyse de données sur Airbnb, le tarif moyen à Paris atteint 627€ par nuit, soit plus du double du tarif habituel de 299€.

En banlieue, les prix s’élèvent en moyenne à 333€ contre 178€ habituellement. Ces hausses significatives peuvent s’expliquer par la volonté des propriétaires de maximiser leurs profits durant cet événement mondial, malgré une demande incertaine.

Le Grand Paris est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

manon roussel le grand paris
Manon Roussel

Passionnée par la vie parisienne, exploratrice urbaine à la recherche des trésors cachés de la capitale, à l'affût des dernières tendances et des meilleurs secrets de Paris, je vous invite à découvrir la ville sous un nouvel angle.

Voir tous ses articles