La Renfe bouscule le TGV sur la ligne Paris-Lyon : vers une nouvelle ère de concurrence ?

La Renfe bouscule le TGV sur la ligne Paris-Lyon : vers une nouvelle ère de concurrence ?

Renfe, le géant espagnol du transport ferroviaire, a jeté son dévolu sur la ligne Paris-Lyon. Cette ambition marque-t-elle le début d’une nouvelle ère pour les voyages en train ? Dans cet article, nous allons explorer cette question et analyser l’impact potentiel de cette initiative sur le marché du transport ferroviaire français.

Nous examinerons également comment Renfe envisage de se positionner face à la concurrence existante. Préparez-vous à embarquer dans une analyse approfondie de ce qui pourrait être un tournant majeur dans l’histoire du voyage en train en France.

Triomphe initial de la Renfe sur les trajets Barcelone-Lyon et Madrid-Marseille

La compagnie ferroviaire espagnole Renfe a connu un succès fulgurant sur ses liaisons Barcelone-Lyon et Madrid-Marseille, surpassant largement ses objectifs initiaux. Depuis le lancement de ces nouvelles lignes, deux fois par jour, la Renfe a vendu 510 000 billets, avec un taux de remplissage approchant les 80%.

Les gares les plus fréquentées par les trains de la Renfe sont celles de Lyon, Marseille, Narbonne et Montpellier. La directrice du pôle international de la compagnie, Susana Lozano, se réjouit de ces résultats et confirme que la majorité du trafic provient des déplacements transfrontaliers ainsi que des voyages domestiques en France.

La Renfe vise l’expansion sur les lignes Paris-Lyon et Paris-Marseille

Après son succès initial, la Renfe envisage d’étendre ses services à d’autres lignes majeures en France, notamment Paris-Lyon et Paris-Marseille. La compagnie espagnole prévoit de quadrupler son offre dans le pays cette année, malgré une concurrence déjà forte sur ces trajets.

Pour augmenter son offre et ses ventes, la Renfe envisage de nouer des partenariats avec des offices de tourisme et des groupes hôteliers. Elle pourrait proposer jusqu’à cinq allers-retours quotidiens entre Paris et Lyon, ainsi que deux liaisons supplémentaires entre Lyon et Marseille. Avec des tarifs compétitifs et des temps de trajet rapides, la Renfe pourrait vendre jusqu’à 3 millions de billets cette année.

Lire aussi :  Technologie obsolète : Un métro fonctionne encore avec des disquettes !

Offres compétitives de la Renfe et perspectives d’avenir

La Renfe se distingue par ses tarifs attractifs, comme le trajet Narbonne-Montpellier à 19 euros, et envisage même des billets à moins de 10 euros pour certaines liaisons françaises. Elle propose également des trajets rapides, notamment entre Perpignan et Madrid en seulement quatre heures et demie.

Pour l’année en cours, la compagnie espagnole a pour objectif de vendre jusqu’à 3 millions de billets. Cette ambition s’appuie sur une stratégie d’expansion continue, avec l’intention d’accroître son offre sur les lignes très fréquentées telles que Paris-Lyon et Paris-Marseille.

Le Grand Paris est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

manon roussel le grand paris
Manon Roussel

Passionnée par la vie parisienne, exploratrice urbaine à la recherche des trésors cachés de la capitale, à l'affût des dernières tendances et des meilleurs secrets de Paris, je vous invite à découvrir la ville sous un nouvel angle.

Voir tous ses articles