Législatives 2024 : découvrez les ministres franciliens élus députés

Législatives 2024 : découvrez les ministres franciliens élus députés

Les élections législatives de 2024 ont réservé leur lot de surprises, notamment en Île-de-France. Plusieurs ministres franciliens se sont présentés et ont réussi à obtenir un siège à l’Assemblée Nationale. Qui sont-ils ? Quels sont leurs parcours et leurs ambitions ? Cet article vous propose de découvrir ces nouveaux députés qui, hier encore, étaient aux commandes des ministères. Un changement de cap qui soulève de nombreuses questions sur le paysage politique français. Restez avec nous pour une plongée au cœur de la vie politique francilienne post-législatives 2024.

Les ministres candidats aux élections législatives en Île-de-France : un bilan majoritairement positif

Sur les 24 ministres qui se sont présentés aux élections législatives, 11 étaient en lice en Île-de-France. La plupart d’entre eux ont réussi à conserver leur siège, à l’exception de Marie Guévenoux et Stanislas Guérini. Parmi les victorieux figurent le Premier ministre Gabriel Attal, Stéphane Séjourné, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Prisca Thevenot, porte-parole du gouvernement, Franck Riester, ministre délégué chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité, et Frédéric Valletoux, ministre délégué chargé de la Santé.

Les résultats détaillés des élections législatives pour les ministres franciliens

En Île-de-France, la majorité des ministres ont su conserver leur siège. Gabriel Attal, Premier ministre, a été réélu dans la 10e circonscription des Hauts-de-Seine avec 58,23% des voix. Stéphane Séjourné, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, a également été réélu dans la 9e circonscription des Hauts-de-Seine. Cependant, Marie Guévenoux, ministre chargée des Outre-mer, s’est retirée après le premier tour dans la 9e circonscription de l’Essonne, tandis que Stanislas Guérini, ministre en charge de la Transformation de la fonction publique, a été battu dans la 3ème circonscription de Paris avec 34% des suffrages.

Lire aussi :  Richard, amputé d'une jambe, défie les stéréotypes en prouvant que mode et handicap peuvent coexister

Les cas particuliers de Stanislas Guérini et Marie Guévenoux

Stanislas Guérini, ministre en charge de la Transformation de la fonction publique, a subi une défaite dans la 3ème circonscription de Paris, ne recueillant que 34% des voix. De son côté, Marie Guévenoux, ministre chargée des Outre-mer, s’est retirée après le premier tour dans la 9e circonscription de l’Essonne. Ces deux situations contrastent avec le succès général des ministres candidats en Île-de-France lors de ces élections législatives.

Le Grand Paris est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

manon roussel le grand paris
Manon Roussel

Passionnée par la vie parisienne, exploratrice urbaine à la recherche des trésors cachés de la capitale, à l'affût des dernières tendances et des meilleurs secrets de Paris, je vous invite à découvrir la ville sous un nouvel angle.

Voir tous ses articles