Lutte contre l'homophobie et la transphobie une campagne démarre dans les transports en Île-de-France

Lutte contre l’homophobie et la transphobie : une campagne démarre dans les transports en Île-de-France

La lutte contre l’homophobie et la transphobie prend une nouvelle tournure en Île-de-France. Une campagne inédite démarre dans les transports publics de la région, visant à sensibiliser les usagers sur ces problématiques sociétales. Cette initiative, qui s’inscrit dans un contexte où l’acceptation et le respect des différences sont plus que jamais nécessaires, vise à promouvoir un message de tolérance et d’inclusion. Découvrez dans cet article les détails de cette campagne, ses objectifs et comment elle compte contribuer à changer les mentalités.

La campagne « Fiertés » illumine les transports franciliens

Depuis le 13 mai, la campagne « Fiertés » a été déployée sur l’ensemble du réseau de transport en Île-de-France, coïncidant avec la journée internationale contre l’homophobie et la transphobie. Imaginée par Île-de-France Mobilités, cette initiative met en scène des lignes de transports formant un drapeau arc-en-ciel, emblème de la communauté LGBT+. Avec une identité visuelle simple et directe, cette campagne vise à promouvoir l’inclusion et le respect de tous les usagers, rappelant que toute forme de violence, y compris l’homophobie et la transphobie, n’est pas tolérée sur le réseau francilien.

Le respect et la tolérance au cœur des transports franciliens

Île-de-France Mobilités souligne l’importance du respect de tous, indépendamment de leur orientation sexuelle. La campagne « Fiertés » rappelle que toute forme de violence, y compris l’homophobie et la transphobie, est inacceptable sur le réseau de transport francilien. Les agents d’accueil et de sécurité sont formés pour gérer toutes sortes d’incivilités, y compris celles liées à l’homophobie et la transphobie. Cette initiative renforce l’engagement d’Île-de-France Mobilités envers un environnement de transport sûr et inclusif pour tous les usagers.

Lire aussi :  Polémique autour du passe Navigo JO : Un tarif jugé exorbitant !

La sécurité renforcée dans les transports franciliens

Île-de-France Mobilités met l’accent sur la sécurité des usagers, avec plus de 3.000 effectifs dédiés à cette mission. Pour signaler tout comportement inapproprié, le numéro 31.17 est disponible 24/7, y compris par SMS. D’ici 2027, Île-de-France Mobilités prévoit de financer 1.000 effectifs supplémentaires pour la sécurité des transports. De plus, 100 agents seront recrutés d’ici mi-2024 pour renforcer les brigades régionales de sécurité et 62 brigades cyno-détection seront mises en place. Enfin, 2.000 patrouilles annuelles de réservistes de la gendarmerie seront financées dans les bus de grande couronne et les « bouts de lignes » Transilien.

Le Grand Paris est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

manon roussel le grand paris
Manon Roussel

Passionnée par la vie parisienne, exploratrice urbaine à la recherche des trésors cachés de la capitale, à l'affût des dernières tendances et des meilleurs secrets de Paris, je vous invite à découvrir la ville sous un nouvel angle.

Voir tous ses articles