Prix de l'immobilier en baisse à Paris : la décote par arrondissement

Prix de l’immobilier en baisse à Paris : la décote par arrondissement

Dans un contexte économique en constante évolution, le marché immobilier parisien n’échappe pas à la règle et connaît lui aussi des fluctuations. Cet article se propose d’analyser en détail la baisse des prix de l’immobilier à Paris, arrondissement par arrondissement.

Que vous soyez investisseur, futur acquéreur ou simplement curieux, découvrez comment les tarifs ont évolué dans chaque quartier de la capitale française. Cette analyse précise et approfondie vous permettra de mieux comprendre les dynamiques du marché immobilier parisien et peut-être même d‘identifier de nouvelles opportunités d’investissement. Alors, prêt à plonger dans le monde fascinant de l’immobilier parisien ?

La dégringolade continue des prix immobiliers à Paris

Le marché immobilier parisien poursuit sa tendance baissière, avec une diminution constante des prix. Selon le dernier rapport de Meilleurs Agents, la capitale a enregistré une baisse de 0,7% en février et de 6,6% sur l’année écoulée.

Le coût moyen du mètre carré s’établit désormais à 9 403 euros. Cette chute est plus prononcée que celle observée l’année précédente, où la baisse mensuelle moyenne était de 0,5%. Neuf arrondissements affichent un prix inférieur à 10 000 euros le m², le 6e étant le plus cher (15 064 euros/m²) et le 19e le moins onéreux (7 916 euros/m²).

Analyse détaillée des prix immobiliers par arrondissement à Paris

En se penchant sur les chiffres arrondissement par arrondissement, on constate que neuf d’entre eux présentent un coût au mètre carré inférieur à 10 000 euros. Le 6e arrondissement demeure le plus coûteux avec un tarif de 15 064 euros/m², tandis que le 19e arrondissement offre les prix les plus abordables, à 7 916 euros/m².

Lire aussi :  Attaque à la voiture-bélier sur une boutique Chanel à Paris : ce qu'il faut savoir

Cette baisse généralisée des prix a entraîné une augmentation du délai moyen de vente qui atteint désormais 73 jours, soit 11 jours de plus qu’il y a un an. Malgré une chute des prix de plus de 10% depuis janvier 2022, le pouvoir d’achat immobilier à Paris reste limité à 28m².

Effet de la baisse des prix sur le pouvoir d’achat immobilier à Paris

La chute des prix immobiliers depuis janvier 2022 a eu un impact significatif sur le pouvoir d’achat immobilier à Paris. Au 1er mars 2024, avec une diminution de plus de 10%, on peut acquérir une surface de 28m² pour un budget donné, soit presque l’équivalent du début de l’année 2022.

Parallèlement, les délais de vente moyens ont augmenté, passant à 73 jours, soit une hausse de 11 jours par rapport à l’année précédente. Cette tendance témoigne d’un marché qui reste tendu malgré la baisse des prix.

Le Grand Paris est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

manon roussel le grand paris
Manon Roussel

Passionnée par la vie parisienne, exploratrice urbaine à la recherche des trésors cachés de la capitale, à l'affût des dernières tendances et des meilleurs secrets de Paris, je vous invite à découvrir la ville sous un nouvel angle.

Voir tous ses articles